Personne passée par Comète via les Pyrénées

Dernière mise à jour le 01 septembre 2014.

Leslie DE BIZIEN
16 Avenue Colonel Bonnet, Paris XVIe
Hébergeuse et convoyeuse occasionnelle de Comète
Noms de guerre : "Leslie, Christine, Christiane, Marquise, l’américaine", "Henri ?"
Ligne Chauny et réseau Farmer-Sylvestre


Passage des Pyrénées : le 28 mai 1943.

Informations complémentaires :

Son maigre dossier ARA en Belgique l'indique comme hébergeuse et convoyeuse occasionnelle de avril à mai 43. Elle apparaît sur les listes de passage de Comète comme Mlle Henry de Bizien.

Elle se dit fille d'un amiral auprès de quelques aviateurs guidés vers Paris par la ligne Chauny et remis à Frédéric DE JONGH. Elle est décrite comme une femme assez petite d'âge moyen, aux cheveux courts, et parlant impeccablement anglais.

Elle est également signalée ailleurs comme un contact initial pris par le chef de mission BAKER du SOE, "Sylvestre" (Michel Trotobas), et de son opérateur radio Arthur Staggs alias "Guy", tous deux parachutés près de Montargis la nuit du 17 au 18 novembre 1942. Elle les aide tous deux à traverser la ligne de démarcation : elle leur fournit un contact à Saint-Erme (Julien CHAPELET, Place de la Gare, cité plus tard pour avoir aidé F/Sgt William Allen et le F/Sgt David Bradley) et porte plus tard la radio de Staggs jusque Lille. Ce dernier déclare qu'elle est infirmière et qu'elle voyage pour ce faire en uniforme ad hoc, portant sa radio dans un attaché-case. CHAPELET, le contact à Saint-Erme, leur achète trois tickets pour Tergnier (le passage de la ligne de démarcation du train). Les agents du SOE vont donc à Lille via Tergnier, en train, en passant par Saint-Erme, trajets locaux non contrôlés.

Dans l'historique du réseau Farmer-Sylvestre, nous lisons : "A Paris, ils (Trotobas ou ses adjoints) descendent chez Mlle Henry De Bizien fille de l’Amiral, dite Lesley ou l’Américaine, ambulancière de la Croix Rouge, en contact avec M. Chappelet de Saint Erme dans l’Aisne, où s’installe le radio Staggs. Le frère de Seailles est le commandant Grégoire, la sœur Simone se met à la disposition de Trotobas (morte à Ravensbruck), elle fera la liaison avec le cdt Tell. (…)"

Elle loge temporairement Donald Ferguson et Stanley Moore, qui sont ensuite amenés chez Maurice MEHUDIN et Marguerite MALPART, avant d'être remis à une autre ligne (très probablement Bourgogne).

Elle avait recruté en 1942 Marie-Thérèse PONCEAU et lui avait envoyé à loger un opérateur radio du SOE (Arthur Staggs, cité plus haut). Marie-Thérèse PONCEAU recevra ensuite un aviateur de Armel GUERNE du réseau SOE Gaspard, et fera la liaison entre Comète et Possum, plus encore de nombreuses autres lignes non citées ici.

Leslie De Bizien intervient également pour les aviateurs Reginald Gaisford, Stanley Everiss, John Ford, John Fitzgerald, Ian MacDonald, Hugh Mackinnon, Norman Parkinson, Wallace Phillips, Donald Ross, William Allen et Donald Bradley.

Évadée via Comète avant Henriette Benech le 25 juillet 43, donc après les nombreuses vagues d'arrestation à Paris par la Gestapo dans toutes les lignes d'évasion. Elle passe en Espagne dans le 49e passage de Comète par Saint-Jean-de-Luz et la Bidassoa. Ce groupe est assez important : Robert Barckley, Robert Conroy, Bernard Kœnig, William Murphy et le Belge Ronald Watteeuw.

Elle est reconnue comme agent FFC P0 (occasionnel) pour Comète de avril à mai 1943. Nous n'avons pas trouvé plus de détails.


(c) Philippe Connart, Michel Dricot, Edouard Renière, Victor Schutters