Personne passée par Comète via les Pyrénées

Dernière mise à jour le 18 août 2011.

Charles-Emile Albert Antoine d'OULTREMONT de WEGIMONT et de WARFUSEE
66 Warfusée, Saint-Georges-sur-Meuse
Né le 12 juin 1915 à Londres / † ?
Activité en mai 40 : officier de réserve au 2e Chasseurs à Cheval, chef de peloton
Zone d'activité : résistant Légion Belge / Armée Secrète Zone V secteur 3 (Huy) de janvier 41 à avril 43
FBGB : 1er Guides (alors appelé Escadron Autos Blindées)
Passage des Pyrénées : le 14 août 1943

Informations complémentaires :

Il effectue son service militaire de juillet 35 à janvier 37. Sous-lieutenant de réserve de la matricule O-40120 le 26 mars 39. Il est blessé par éclats et balles aux combats de Dadizele le 26 mai 40 à 08 heures 30 et évacué à l'Ambulance Chirurgicale Lourde du 3e Corps d'Armée pour y être opéré par le commandant médecin VANDEPUT, puis transféré à l'hôpital auxiliaire n° 73 de Bruges le lendemain, par train via Dixmude. Fait prisonnier le 29 mai à l'Ecole Normale des Filles, Rue Saint-Georges à Bruges, il est transféré à l'hôpital auxiliaire n° 6 à Bruxelles (100 Rue du Méridien) et libéré le 12 juillet suivant à sa sortie d'hôpital et rentrée "dans ses foyers" en congé de convalescence de 112 jours.

En février 41, il est recruté à la Légion Belge (future Armée Secrète) et commande le secteur Ouest de la province de Liège. Poursuivi et recherché, il doit prendre le maquis après Pâques 1943 et se réfugie à la ferme d'Offraix à Havelange, chez DELVAUX à Ponthoy-Clavier et chez PUISSANT à Fraiture du 30 avril au 06 août 43.

A Paris, Jacques LE GRELLE le loge cinq jours chez René LORIENT et Marcelle MEUNIER au 123 Avenue Philippe Auguste à Paris XIe avec Arthur Daubleu. Mme LORIENT les conduit ensuite au métro Place de la Nation.

Le vendredi 13 août, il est chez les DE GREEF à Anglet.

Il passe en Espagne avec d'autres agents brûlés comme Arthur Daubleu et Pierre Leclercq et les aviateurs américains William Crowe et Joseph Hager lors du 51e voyage de Comète par la ligne classique de Saint-Jean-de-Luz avec Jean-François NOTHOMB.

Le 15 août 43, il assiste à une corrida à San Sebastian avec Jean-François NOTHOMB et rejoint l'Angleterre le 24 août. Il y déclare n'avoir pas eu de frais de voyage ni de séjour.

Commissionné lieutenant, il passe à l'unité blindée de la 1e Brigade le 30 novembre 1944, après avoir été chef de peloton au 1er Guides (Escadron d'Autos Blindées) et été cité pour s'être infiltré dans les défenses ennemies dans la région de Chapelle-Hanfray le 21 août, y surprenant plusieurs détachements et s'emparant de nombreux prisonniers.

Il sera placé en congé sans solde le 01 mars 46.


Mot de remerciement laissé à Anglet le vendredi 13 août 1943.


© Philippe Connart, Michel Dricot, Edouard Renière, Victor Schutters