Personne capturée durant son évasion

Dernière mise à jour le 6 mars 2016.

Charley J. GARVEY Jr / O-797664
Route #2, Silvia, Tennessee
Né le 04 novembre 1920 en Caroline du Nord / † mars 1980 à Seymour, Tennessee
1st Lt, USAAF 356 Fighter Group 360 Fighter Squadron, pilote
Atterri dans le Limbourg belge
Republic P-47D-6-RE Thunderbolt, n° de série 42-74638, PI-D / "Nashville Belle", abattu le 20 mars 1944
Ecrasé près de Loxbergen, 4 km au Nord de Kortenaken, Limbourg belge
Durée : un mois
Arrêté en fin avril 1944 sur la fausse ligne d'évasion KLM

Informations complémentaires :

Rapport de perte d'équipage MACR 3395.

Garvey est recueilli par une organisation limbourgeoise et confié le 30 mars 44 à François DELEU et son épouse Sophie SLUYS du 45 rue des Fraises à Anderlecht (refuge d'attente ou poste collecteur de Charles HOSTE), où il est identifié et photographié, puis hébergé pendant un jour. Le 31 mars, François DELEU et ses deux enfants Jean-François et Marcelle le conduisent chez Mme Hélène FAICT qui l'héberge jusqu'au 20 avril au au 01 Rue Saint-Étienne à Zuen-Leeuw-Saint-Pierre.

Garvey y reçoit régulièrement la visite de Jean PORTZENHEIM, un des membres du comité de direction d'EVA.

François DELEU le reprend alors, et accompagné de son épouse et de sa fille Marcelle, le conduit chez Jeanne VAN TUYKOM (née OTTOY) au 02 rue Martin Lindekens à Woluwe-Saint-Pierre, qui le remet à Marcel DAELEMANS avec l'aide de Jean PORTZENHEIM pour son évacuation par la ligne KLM.

Marcel DAELEMANS fut prévenu par Jeanne VAN TUYKOM par l'intermédiaire de Maria Louisa BALDEWYNS veuve François DE RIJCK dont le domicile, au 20 rue Paul Wemaere à Woluwe-Saint-Pierre ou 161 Avenue du Diamant à Schaerbeek, tenait lieu de boîte aux lettres pour Charles HOSTE de février à avril 1944.

Arrêté dans le piège de la fausse ligne d'évasion KLM, Garvey est interné au Stalag Luft 3.


© Philippe Connart, Michel Dricot, Edouard Renière, Victor Schutters