Aviateurs de l'opération Marathon

Dernière mise à jour le 2 septembre 2018.

Rex Paul HJELM Jr / O-740423
Firth, Idaho, USA
Né le 28 février 1920 à Firth, Idaho / † le 30 octobre 1978 à Canoga Park, Californie, USA
2nd Lt, USAAF Fighter Command 55 Fighter Group 343 Fighter Squadron, pilote
Atterri près de Clermont, 35 km à l'Ouest de Compiègne, Oise, France.
Lockheed P-38J-10-LO Lightning N° série : 42-68102, Immatriculation : CY- ?, abattu par un Fw190 le 11 juin 1944 lors d'une mission de mitraillage sur Compiègne, Oise, France.
Ecrasé à Bailleul-le-Soc près du hameau de Saint-Germain-le-Pauvre, Oise, France.
Durée : 2 mois
Camps Marathon : Fréteval

Informations complémentaires :

Rapport de perte d'équipage MACR 5574. Rapport d'évasion E&E 992 disponible en ligne.

Le P-38 décolle vers 16h00 de Wormingford et la formation de Hjelm, fils d'immigrants suédois, est attaquée par de nombreux Fw190. Il parvient à en descendre deux (dont l'avion du Lt Gunther "Gerd" Wiegand du 4./JG26) avant d'être abattu lui-même vers 15h30 au Nord de Compiègne.


Hjelm aux commandes de son P38.

Rex Hjelm, atteint de fragments d'obus à la tête, saute en parachute, atterrit dans un champ de blé et dissimule son parachute, son harnais et sa Mae West dans un bois. Il se cache de soldats allemands rapidement accourus sur place. Il passe la nuit dissimulé dans une meule de foin et au matin, des villageois sortent de leurs maisons et lui viennent en aide.

Il loge dans une famille (les COCHET ? Gabriel COCHET est recensé à Vic-sur-Aisne, à l'est de la frorêt de Compiègne) pendant environ deux semaines. Des tentatives de la Résistance locale de le faire évacuer sont tentées à quelques reprises, mais les Allemands n'ont toujours pas abandonné leurs recherches.

Finalement transféré à Paris, ses faux papiers l'identifiant comme Claude Dupuy, cultivateur à La Chaise-Dieu en Haute-Loire, il y attend l'arrivée des troupes américaines. Edward Peterson signale Yvonne "Diximere" DIXIMIER du 8 Rue Jean Moréas à Paris XVIIe, qui le déclare logés chez elle du 17 au 21 juillet avec Rex Hjelm.

Hjelm a été guidé par Jean François DARGASSIÈS d'Angerville (Essonne) à Sazeray (Eure-et-Loir) puis par René LOISEAU, qui le remet à Michel SCIAMA.

Jean DARGASSIES a convoyé à pied une vingtaine d'aviateurs, dont Hjelm, du relais de la Beauceronne de Maurice IMBAULT à Angerville (Essonne) et les conduit à la ferme de Valentin LEROY se trouvant à 1 km au Sud de Voves (Eure-et-Loir) à Sazeray-par-Voves (Eure-et-Loir), en direction de Châteaudun et du camp de Fréteval.

Conduit le 26 juillet au camp de Fréteval, il y rencontre son camarade d'escadrille le Lt Warren Loring.

Des troupes américaines libèrent le camp le 13 août 1944 et Rex Hjelm est interrogé par l'I.S.9 le 15 août. Comme Loring, il rejoint l'Angleterre en C-47 le 16 août et est interrogé le 17 par le MIS au 35 Brook Street à Londres. Rex Hjelm termina sa carrière dans l'U.S. Air Force avec le rang de lieutenant-colonel. Décédé en 1978, il repose au El Toro Memorial Park à Lake Forest, Orange County, Californie.

Voir aussi ce site et ce site.


© Philippe Connart, Michel Dricot, Edouard Renière, Victor Schutters