Aviateurs de l'opération Marathon

Dernière mise à jour le 2 mars 2011.

Wallace E. SHYMANSKI / O-813793
631 South 4th Avenue, Wausau, Wisconsin, USA
Né le 22 février 1917 dans le Wisconsin / † le 23 janvier 1994 à Bradenton, Floride, USA
1st Lt, USAAF 390 Bomber Group 569 Bomber Squadron, pilote.
Lieu d'atterrissage : près de Rochefort, province de Namur, Belgique.
Boeing B-17 G-BO Flying Fortress - 42-31466 - CC-A / "Sitting Pretty", abattu par des chasseurs lors de la mission du 29 mai 1944 sur Leipzig.
Atterrissage forcé vers 15h30 près de Rochefort, province de Namur, Belgique.
Durée : 4½ mois
Camps Marathon : Villance

Informations complémentaires :

Le Missing Air Crew Report relatif à la perte de cet appareil : MACR 5314. Rapport d'évasion de Wallace Shymanski : E&E 1924.

Le "Sitting Pretty" n'était pas l'avion habituel de l'équipage du pilote Lt Wallace E. Shymanski. L'équipage du "Sitting Pretty" ce 29 mai 1944 était composé de : 1st Lt Wallace E. Shymanski, pilote ; 2nd Lt Vernon Montrose, copilote ; T/Sgt Kenneth Dobson, bombardier ; 2nd Lt Gordon Grip, navigateur ; S/Sgt Thomas Sanderson, opérateur radio ; S/Sgt Alexander Engelman, mitrailleur dorsal/mécanicien ; S/Sgt Paul Goodling, mitrailleur ventral ; S/Sgt Solomon Goldstein, mitrailleur latéral gauche ; S/Sgt Maynard Peterson, mitrailleur latéral droit ; S/Sgt David Sullivan, mitrailleur de queue.

L'appareil est touché, la queue est fortement endommagée et la jauge de carburant est très basse. Comme il est illusoire de penser qu'il puisse ramener son avion en Angleterre, le pilote décide de faire un atterrisage forcé.

Tous les membres de cet équipage furent d'abord recueillis par le maquis de Rebais (Alle/Vresse-sur-Semois), puis pris en charge le 02 juin par Jean MARTIN, de Lessive. MARTIN les remit le 30 juillet à Guy NICAISE qui les garda dans des bois à proximité.

En juillet 1977, David Sullivan retrouve l'un de ses helpers, M. DEGEYE, au château de La Mambore, du camp de Villance. Ils y évoquent ci-après leurs souvenirs.

L'atterrissage sur le ventre du B17 a lieu à Rochefort, au lieu-dit La Briqueterie, près de Ciergnon. Les dix hommes, tous sains et saufs, se cachent dans les bois avoisinants sans savoir dans quel pays ils se trouvent car les instruments de bord ont été détruits. En moins de cinq minutes, les Allemands arrivent sur le lieu du crash qu'ils quittent en fin de journée en laissant un garde sur place. A la tombée de la nuit, les aviateurs quittent leur cachette et se dirigent sud-sud-ouest. Par chance, ils rencontrent des membres de la Résistance qui assurent leur sécurité.

C'est ainsi que Guy NICAISE, surnommé "The Shadow" les cache au pavillon de chasse du Chêne Hébran situé dans le domaine royal du château de Ciergnon, en pleine forêt domaniale. La baronne Béatrice van der STRATEN-WAILLET (future Comtesse Charles-Emile d'Oultremont) pourvoit à leur subsistance. Sur l'un des murs du pavillon de chasse, Guy NICAISE dessine, à la craie de couleur, une forteresse volante B17 et y inscrit les noms des aviateurs qui y furent cachés. Le roi Léopold III ainsi que son fils, le roi Baudouin veillèrent à conserver le dessin et les inscriptions.

Les rapports d'évasion de Vernon Montrose et Wallace Shymanski seuls renseignent les noms de leurs helpers, sans préciser les dates d'intervention :

Le 25 août 1944, NICAISE les remit tous les dix à VAN MOERKERKE, guide du camp Marathon de Villance. Ils sont alors conduits au château de La Mambore situé à Villance-Maissin-sur-Lesse, où ils rejoignent dans les dépendances, une quinzaine d'autres aviateurs.

Le 07 septembre, une alerte oblige tous les aviateurs du camp à s'égailler dans les bois pour échapper aux allemands et tous parviendront à s'échapper, sauf le bombardier Kenneth Dobson, capturé par les Allemands, et qui sera interné au Stalag Luft 4 à Gross Tychow/Tychowo, en Pologne.

Le lendemain, tous les autres aviateurs de cet équipage furent libérés par les troupes américaines et ramenés en Angleterre. Une photo (voir ci-dessous) prise près de Maissin/Paliseul le 08 septembre 1944, le montre avec le Sgt William R. Ferrell (B-17 42-97617 abattu le 13 avril 1944 - E&E 1884) et son navigateur, le 2nd Lt Gordon Grip.

Wallace Shymanski est interrogé par l'I.S.9 à Londres le 10 septembre 1944.


William Ferrell, Gordon Grip et Chester Hincewicz à Maissin le 8 septembre 1944.>

Le pavillon de chasse du Chêne Hébran.
>
Le château de La Mambore, Villance.


© Philippe Connart, Michel Dricot, Edouard Renière, Victor Schutters